Voeux 2016

Yves COUPEL - Président du CCPL

1er Janvier 2016

Dans la forêt tropicale une rainette rouge au venin foudroyant, pas plus grosse que l’ongle du pouce, transporte sur son dos un enfant, son tout petit têtard assoiffé. Au prix d’une longue et épuisante escalade elle le hisse jusqu’à la canopée où, suspendue dans la ramée des grands arbres, une oasis de plantes entonnoirs expose sa réserve d’eau. Maman choisit l’un de ces calices, y dépose sa précieuse larve, la regarde nager un instant, puis redescend chercher un autre de ses rejetons, puis tous les autres un à un. Elle refera ensuite le voyage autant que nécessaire pour les ravitailler en nourriture, dont se trouve dépourvue l’eau pure des réceptacles. Des kilomètres à lutter contre la pesanteur, à disperser sa progéniture, accroissant ainsi ses chances de survie. Mais sa volonté est au-delà des souffrances et des fatigues. C’est le sens de son existence.
Chez les humains, la protection de la vie est infiniment plus complexe que sa destruction. Notre espèce connaît une régression qui pourrait l’anéantir. Les hommes parcourront la Terre, fuyant l’eau du désastre, cherchant l’eau de la soif. Faute de s’unir pour bâtir des réponses à des questions qui les dépassent, ils mourront. L’aspiration à s’élever par la mise en commun des intelligences définit le sens de leur existence.
Donc, quel souhait pour le nouvel an ?
Savoir qu’on n’est individuellement propriétaire de rien.
Avancer,
Rester vivant. Le désir.
« Faire avec ce qui existe et changer la donne », comme dit Hocine Aït Ahmed.
Avancer,
Entrer en conversation,
La joie d’être là.
Rire.

Y.C.

Agenda du CCPL

Pentecôte 2016

Strasbourg 2016

La Biroulette

Cap Nore 2016