Une si belle Aventure...

Un jolie récit détaillé et la belle conclusion de Marie-Hélène:

Marie-Hélène ( ici au centre ) ne peut qu'être pleinement satisfaite de la totale réussite de cette aventure dont elle fut l'initiatrice au niveau du CCPL !
Marie-Hélène ( ici au centre ) ne peut qu'être pleinement satisfaite de la totale réussite de cette aventure dont elle fut l'initiatrice au niveau du CCPL !
" La République des Pyrénées" du Samedi 20 Septembre 2012
" La République des Pyrénées" du Samedi 20 Septembre 2012

Des moments d'émotion avant...

...pendant et après le départ !

 

 

- avant le départ

 

Après quelques hésitations et aussi quelques appréhensions pour certaines, nous voilà inscrites tout début d'année 2012 pour cette folle aventure: 7 filles du Cyclo Club de Poey de Lescar petit village du Béarn.

Il y a Aline, Anne, Cécile, Claudette, Ghis , Marie-Claude et Marie-Hélène.

Nombreuses sont les fois où dans le club il a été fait référence à cette épreuve par les différents membres  ( 80) avec à la fois admiration et doute quant à l'arrivée à Paris d'autant plus que la majorité d'entre-nous roule dans le groupe 3 ( le plus faible) dit la bande à Michou ( le prénom du coach).

Déterminées dans la participation à cet événement, la route Anglet -Paris entre progressivement dans notre tête et quand l'échéance qui nous paraissait très lointaine se rapproche nous intensifions notre entraînement par de longues sorties de 130 kms environ dans les Hautes-Pyrénées ( avec la tempête) et dans les Landes ( avec la canicule) accompagnées par nos fidéles supporters masculins et dûment « chouchoutées » par eux. Encore un grand merci

Nous parlons souvent entre nous de cette formidable aventure qui nous attend et nous conservons toutes notre optimisme même si nous savons que cela ne sera pas tous les jours facile.

D'ailleurs dans notre langage apparaissent les mots : solidarité, rigolade et moments privilégiés entre femmes.

 

 

    Suite à un petit article paru dans la presse, nous sommes soumises à beaucoup de questions et nous recevons aussi beaucoup d'encouragements et de soutien ( téléphone, e-mail etc..) Des moments intenses. Pour ma part quand je faisais mon marché, je prévoyais 1h, là le temps est doublé pour répondre à la curiosité des gens .  Il a fallu que j'attende 66ans pour connaître ce  phénoméne (fort  sympathique du reste)

Il est maintenant arrivé le temps de partir et de relever le défi très suivi sur le blog du cyclo club Poey de Lescar animé par notre ami JP.

 

 

  les étapes

 

Le lundi matin, lors du départ pour Anglet, à Labastide-Cézèracq  ( commune de résidence de 2 cyclotes), quelques membres de la municipalité et des copains cyclos n'ont pas hésité à se lever de bonne heure pour nous offrir le café et la Marseillaise : super.

Et puis accompagnées de nos « fans » nous voici à Anglet.

 

Au stade des 5 Cantons, nous rencontrons toutes celles qui vont vivre ce parcours avec nous : les filles des Mailhouns bien sûr mais aussi celles du Biarritz Olympique et puis celles de Lagunak ( St Jean de Luz) et Orthez.

 

Certes, nous sommes fébriles: ai-je mis dans mon sac les pneus , chambres à air, bidons , ravitaillement (  tout ce dont on ne s'occupe pas habituellement)?

Mais nous sommes des grandes, nous allons  relier Paris  depuis Anglet donc on s'assume.

En toute simplicité, Serge donne le départ et c'est avec un petit pincement au coeur, mais toujours très déterminées, que  nous laissons là  ceux qui nous ont encouragées  les 7 mois précédents et qui  en ce moment n'ont d'yeux que pour nous.

 

. étape Anglet Sabres

La sortie d'Anglet est facilitée  par la présence de nombreux Mailhouns ( merci à eux) à 8h15, heure de pointe.

Nous voyons défiler les panneaux: Boucau, Tarnos, Ondres , Labenne, puis nous admirons le marais d'Orx sous une lumière particulière et nous passons à Magescq puis à Castets où nous nous arrêtons pour pique-niquer et prendre le café.

O surprise! Jacques ( le secrètaire du club et ancien Président) nous attend avec Yvonne son épouse. Quelle joie!

Nous continuons la traversée des Landes par de longues lignes droites monotones et arrivons enfin à Sabres.

Vous ne pouvez imaginer combien nous avons apprécié le rafraichissement offert par Jacques après ce parcours de 126km ( le plus court) fort ensoleillé.

Photo de famille sous la banderole offerte par Jean-Claude maire de Labastide et aussi supporter avant de prendre possession de notre logement ( petits châlets très sympathiques dans la forêt landaise). 

Celles qui ont voulu tester « la nuit sur la terrasse » ont été réveillées brutalement par les grosses averses de pluie.

 

  étape Sabres-Montpon-Ménestrol

Qui l'aurait cru ?

 Et bien oui, nous avons le soleil pour démarrer cette étape aux paysages plus verdoyants qu'hier.

Voici Luxey qui nous rappelle toute l'activité des résiniers qui régnait autrefois dans cette région. Après une petite halte à Préchac ( très belle église) nous traversons Langon sans aucune difficulté. Il faut dire que Serge et Roger nos accompagnateurs ne sont jamais bien loin et qu'ils veillent avec beaucoup d'attention sur nous, anticipant les difficultés que nous pouvons rencontrer sur le parcours. Ils se chargent aussi de tous les achats pour le pique-nique du midi et les diférentes pauses, restant toujours à notre écoute. Un bonheur pour nous les femmes de se « mettre les pieds sous la table »  pendant 7jours ( ce sera dur au retour et chacune de nous apprécie  ces moments-là)

Nous leur disons un grand merci du fond de notre coeur.

Passé Langon, les paysages changent complétement: apparaissent les vignobles du Bordelais , les  petits châteaux et aussi les côtes.

A Castillon La Bataille, le groupe de cyclo de Montpon nous attend pour nous accompagner jusqu'à l'hôtel où nous sommes fort bien accueillies : photos, jus d'orange très frais à volonté ( nous avons vidé de nombreuses carafes) chambres modernes et très fonctionnelles.

 

Le déplacement du soir au restaurant fait l'objet d'une grosse rigolade génèrale.

 

  étape Montpon - St Junien

On nous avait annoncé une étape difficile en raison du dénivelé important de  1400mètres.

Donc nous démarrons prudemment.

Les hommes de Montpon nous ont accompagnées pendant 50 km depuis l'hôtel.

Nous les avons remerciés en chanson.

Circuit très vallonné de 144kms au milieu des bois sur des routes peu fréquentées et agréables.

La difficulté de ce parcours nous a permis de mesurer toute notre solidarité puisque nous sommes arrivées  ensemble à St Junien. La fatigue commence à se faire sentir d'autant qu'après cette rude journée , il a fallu monter les valises dans les chambres par un escalier étroit en colimaçon.

Mais, nous gardons le moral grâce au soutien sans relâche apporté par nos fans tous les jours ( messages très nombreux sur le blog du CCPL, SMS ou coup de fil sur portable etc..)

Il faut préciser que de notre côté nous ne les oublions pas car malgré la fatigue de la journée nous leur adreesons le compte rendu du jour qui est immédiatement transféré sur le blog. Quelquefois c'est très tard mais nous savons qu'ils attendent avec impatience nos commentaires.

 

 

  étape St Junien – Buzançais

 

Encore une surprise ce matin au réveil: il pleut. Zut!

Les cyclotes s'habillent pour résister à cet imprévu : imperméables, couvre-chaussures, etc..

Heureusement, le ciel s'éclaircit rapidement et apparaissent des nuages peu actifs.

Sur les 2/3 du parcours, nous retrouvons le même profil qu'hier c'est çà dire très vallonné et si le reste de l'étape est plus roulant, le vent souffle assez fortement.

Nous admirons un très beau château près de Ciron et passons à travers les étangs de Brenne.

A notre grande joie, nous apercevons les panneaux de signalisation «  Paris bis »

Toutes les cyclotes ont bien géré cette étape longue de 139kms

A noter un accueil fort chaleureux et très professionnel ainsi qu'un repas succulent à l'hôtel «  le croissant » Nous n'oublierons pas la crème brûlée au bleu d'Auvergne.

 

  étape Buzançais- Orléans

Malgré un ciel lumineux la température est fraiche 6°.Nous voyons sur notre passage de beaux châteaux et un habitat tout en brique rouge typique de la Sologne.Le parcours est facile mais il fait tout de même 151kms.

A quelques kiloméres d'Orléans, nous retrouvons les filles de Pyrénées Atlantiques parties de Bazas.

Hélas, une participante n'a pas décalé suffisamment tôt ce qui a provoqué sa chute et au diagnostic une fracture du poignet. Nous avons une pensée pour elle qui n'a malheureusement pas pu continuer l'aventure.

Après quelques échanges de salutations amicales nous repartons accompagnées par les cyclos d'Orléans qui nous font visiter la ville à vélo. Visite guidée avec toutes les explications sur la ville. Encore un très bon moment.

 Merci pour leur gentillesse et leur disponibilité.

 

 

- étape Orléans- Vitry /Seine

Aujourd'hui nous traversons la Beauce avec ses nombreux champs de céréales et de betteraves sucrières. Présence aussi de nombreuses éoliennes car région très ventée. Heureusement celui-ci s'est peu manifesté 

Etape de 140km accessible à toutes sans probléme avec pour seule difficulté l'entrée dans la banlieue parisienne avec son immense trafic ( pas très commode pour circuler à vélo mais heureusement le club de Villejuif est là pour nous guider) 

Ouf! Le bonheur pour toutes : le défi est relevé.

Nous sommes  ensemble arrivées à Paris.

Demain lors du défilé nous aurons une pensée pour nos familles et pour toutes les personnes qui nous ont soutenues dans cette folle aventure à laquelle beaucoup ne croyaient pas.

 

- le défilé dans Paris

Encore un vrai plaisir de circuler de bonne heure dans la capitale un dimanche matin. C'est beaucoup plus calme qu'hier.

Nous rencontrons de plus en plus de cyclotes sur notre route et arrivons au lieu de rendez-vous place Joffre au bout du Champ de Mars.

Nous ajustons notre perruque de couleur violette scintillante et déployons la banderole pour que nos supporters de la capitale puissent nous retrouver.

C'est le fils de Claudette qui arrive, puis la nièce d'Anne le beau-frère et la belle-soeur de Marie-Hélène, l'amie d'Aline  et tout à coup

Jean-Claude le maire Labastide-Cézèracq membre du club qui a fait spécialement le déplacement pour nous féliciter et nous inviter à l'apéro avec une bouteille de Jurançon tranportée dans son sac à dos ( que nous dégusterons au Champ de Mars). C'est fort.

Commence pour nous le défilé dans Paris : joie immense car les rues sont à nous ; on papote , on rit, on chante « Montagnes Pyrénées,  Hégoak, etc...

Comme nous sommes heureuses d'être là! Nous voulons l'exprimer à tout prix.

Le repas sera partagé avec nos supporters sur le Champ de Mars.

C'est l'heure du retour : un peu de nostalgie entre dans notre coeur car la belle aventure se termine.Merci aux cyclos de Villejuif qui ont veillé soigneusement sur nos vélos pendant le repas.

 

 

 

 

-après : un grand merci à celles qui ont créé ce projet ainsi qu'à toutes les instances qui l'on soutenu et mis en place administrativement et financièrement( dont ligue Aquitaine, CODEP 64 et CCPL)

     Cet événement nous a permis de repousser celles que l'on croyait être nos

     limites mais aussi de vivre un moment exceptionnel dans notre vie de 

     femmes.

      Nous nous en souviendrons longtemps

      Enfin un grand merci à Serge et Roger pour leur accompagnement parfait.

      Nous voilà déjà en train de rêver à la prochaine aventure! 

     

 

 

L'album photos complet de Marie-Hélène en cliquant sur le lien ci-dessous:

https://plus.google.com/u/0/photos/103519932288357350046/albums/5801320561351717281?authkey=COG1v5rqo7Cp5AE

Agenda du CCPL

Pentecôte 2016

Strasbourg 2016

La Biroulette

Cap Nore 2016