3 Vallées c'est Raide,

 

Nous nous étions quittés avant la journée Jacques Flous, car la section VTT été mobilisée pour les préparatifs et tient à remercier les 60 VTTistes qui ont fait le déplacement.

Alors voici le résumé des épisodes précédents qui ont vu la section insoumise, toujours en Marche préparer les différents objectifs pour faire la majorité absolue lors des entraînements avec l'ami cycle. Les départs élémentaires de tout bord se sont rejoints pour créer des groupes d'opposition, les touristes espagnols et les Raid Veurs.

 

Dans le Premier épisode Le dénivelé en vallée d'Ossau,

 

Pendant que dans le Deuxième épisode c'est du roulage sur Saint Jacques de Compostelle.

 

Pour finir l'extrêmeTroisième épisode La fin de notre Nassiet qui restera en travers de certains.

 

Pour les touristes, Scie Sec en Sunn voilà les 100km des Bars des Nass, ils vous ont servi sur les plateaux KOM binado un Vin km/h , distillé sous le chaud soleil un tinto.

Bravo les gars, même s' il y avait un air de vacances vous n'avez pas fait que vous dorer la pilule.

 

Continuant notre entraînement Pascal et moi-même avons les raideurs qui se réveillent à l'approche du week-end, même accompagnés d'Eric et Flo, revoilà mon mental Bi-Roues et c'est pas l'humidité du vendredi lors de la remise du dossard qui redonne confiance.

Le samedi heureusement que nous voyons le panneau Bedous dans le brouillard, car nous aurions pu confondre avec l'année précédente près de Carcassonne. Hélas le briefing conforte notre analyse météo la température ne montera pas contrairement à nous et après 1500 de dénivelé boueux et 26 « miles nautiques» le chrono est stoppé pour un changement de cap.

Un bulletin météo plus tard, revoilà l'équipage sur le pont en route pour Bielle, on part du bas tôt direction les ports de Béon et Castet, tu attends de te marrer selle basse mais la descente à fond de cale est houleuse et pas de fille dans chaque port, mes pneus pourtant cirés ne sont plus étanches après quelques galères voilà le pointage où nous virons de bord pour rejoindre Marie Blanque,

Bé Nous voilà à plat tôt, ce n'est qu'à l'annonce barre à tribord pour éviter d'être une épave après le fameux portage des Escurets que même au creux de la vague je me hisse haut et comme un grand vois le bout de la dépression, alors tu avales quelques grains et fait le plongeon sur Bielle.

Je franchis la ligne d'arrivée où je retrouve mon coéquipier Pascal au sec depuis longtemps, même si cette journée aura été galère pour lui aussi.

Nous nous promettons autour d'un breuvage de Vikings de remettre ça aux calanques Grecques, nous n'avons pas le pied marin.

 

Fred.

 

PS : Merci à l'organisation du raid pour ce week end.

 

 

Sans oublier les Touristes

Agenda du CCPL

Pentecôte 2016

Strasbourg 2016

La Biroulette

Cap Nore 2016