Dimanche 17 Février 2013:

Les affaires reprennent au CCPL...

3° seulement au thermomètre et petite fraîcheur matinale, certes, mais le grand ciel bleu est bien au rendez-vous annoncé et les cyclos du CCPL ( qui ont dû ronger leurs freins tout au long d'un hiver pourri...) sont présents en nombre sous la halle de Poey bien avant que ne sonnent les 9 coups au clocher de l'église d'où nous surveille l'ami Jacques avec sans doute son franc sourire de satisfaction à la vue de cet imposant peloton bigarré de rose, blanc, gris et autres couches de protection diversement colorées.

 

Jour de reprise pour la souriante Sylvie ( à droite notre jp de Denguin )
Jour de reprise pour la souriante Sylvie ( à droite notre jp de Denguin )

Nos chères féminines sont bien là, notamment dans le Groupe 1 où elles sont largement majoritaires mais aussi dans le Groupe 2 où Cécile et Sylvie sont rejointes par Céline, Vététiste expérimentée qui vient faire une apparition routière au même titre que son compagnon vidéaste Daniel ( qui n'avait pas trop envie de se rouler dans le boue ce matin-là ) mais aussi le jovial Michel C. qui n'a pas oublié qu'entre Poey et St Malo on devrait trouver davantage de routes bitumées que de chemins de terre...

Et si le groupe des costauds ( GR 3 ) n'excédait pas une demi-douzaine de participants compte tenu de leur niveau d'excellence bien connu, c'est une bonne vingtaine de routiers qui constituaient le groupe médian qui allait d'ailleurs avoir la bonne surprise de retrouver les ami(e)s du Gr 1 lors de la pause en haut du hameau d'Ousse.

La fameuse et incontournable pause "casse-croûte"
La fameuse et incontournable pause "casse-croûte"

La 2ème partie de l'aventure (et donc le retour sur Poey)  allait être marquée par une banale crevaison de Charly vite remis sur rail ( à six pour réparer on va plus vite... enfin en principe ! ) mais surtout par une belle démonstration de force et d'énergie de la vigoureuse Cécile qui faisait exploser le peloton à Mazeres et qu'aucun des derniers "survivants" dans sa roue  n'envisageait de relayer durant une bonne poignée de kms entre  Jurançon et Laroin...

Décidément, les féminines du CCPL sont épatantes !

 

Texte et photos de JP:

Et aussi celles de Daniel ( Routier intérimaire..)

Agenda du CCPL

Pentecôte 2016

Strasbourg 2016

La Biroulette

Cap Nore 2016